LE COWORKING A ROVALTAIN

oct. 30, 2017

Deux espaces de coworking à Rovaltain : le Moulin, l’espace de coworking du Moulin Digital et la Pépinière d'entreprises de la CCI.

 

Coworking… vous avez dit coworking ?

Le coworking… presque un mot barbare pour certains, ou un anglicisme de trop ? Difficile pourtant de trouver un équivalent en français qui sonne aussi bien et qui résume en si peu de lettres ce concept à la fois nouveau et vieux comme Hérode. Car non, il n’est pas novateur, juste remis au goût du jour, comme si de temps en temps il fallait oublier pour mieux se réapproprier les choses.

Le coworking ou « travail partagé », aussi appelé « travail nomade », regroupe tout un tas de pratiques nouvelles, ou supposées comme telles, dans la façon de concevoir non seulement la méthode de travail, son environnement mais aussi le management. Car c’est toute l’organisation du travail qui s’en trouve changée. Et des valeurs comme la confiance ou la responsabilisation reviennent alors pointer leur bout de nez dans les relations hiérarchiques, surtout, bien sûr, quand il s’agit de télétravail.

Longtemps déconsidéré

Longtemps déconsidéré, et perçu comme une lubie de bobos en mal d’originalité pratiquée dans des lieux improbables et inadaptés, le coworking redore son blason depuis quelques mois. Notamment grâce à l’explosion du nombre d’espaces qui permettent dorénavant aux indépendants, tout comme aux salariés, de bénéficier d’un lieu convivial dédié et bien équipé. La Drôme ne fait pas exception. Le réseau drômois Cédille.pro, piloté par le Moulin Digital, a fait naître une belle dynamique et regroupe aujourd’hui pas moins de 14 structures. Rovaltain en compte deux : le Moulin, l’espace de coworking du Moulin Digital ou encore la Pépinière de la CCI. Travailler de façon flexible à Rovaltain est donc possible, et ce, de façon très souple avec des formules sans engagement ni caution, comme au Moulin, qui permettent de venir travailler à son rythme et sans contrainte.

Revendiqués par les jeunes actifs

Fortes de proposer des espaces adaptés, ces structures permettent également de rompre la solitude, de développer le relationnel ou encore de monter des projets grâce à la combinaison des compétences des coworkers. Concernant le télétravail, plus que jamais en question depuis la dernière ordonnance Macron, les espaces offrent une sécurité aux chefs d’entreprise, qui ont davantage confiance en leurs salariés quand ceux-ci les fréquentent que lorsque le télétravail se déroule à domicile.

Aujourd’hui, les jeunes actifs revendiquent de plus en plus ce mode de travail, y compris dans les entreprises dites « classiques » et nul doute que dans quelques années, ce qui faisait figure d’exception confirmera la règle.

Et vous, vous en pensez quoi du coworking ?

Viviane Prost
Animatrice du Moulin, l'espace coworking du Moulin Digital. Et rédactrice professionnelle avec Adalie, www.adalie.pro

    Articles liés